Viviane Guini auteure

GRAMMAIRE TA MERE !

10 Fév 2022 Grammaire, ta mère

4 commentaires

Cap ou pas cap ?

Je vous vois venir encore une fois. Prof de français, on ne s’en débarrasse pas comme ça. Ça vous colle à la peau, ce truc-là. Tu vas voir qu’elle va nous faire la leçon.  Les profs, on les connait. Ils peuvent pas s’en empêcher. C’est une seconde nature. Et vous m’entendez déjà asséner d’un air docte l’accord du participe passé ou la conjugaison du verbe coudre au subjonctif imparfait.

J’avoue. Ça m’amuse. J’ai toujours aimé la grammaire. J’ai toujours adoré ses pièges inextricables et ses chausse-trappes (chausses- trappes ? chausses trapes ? ) déconcertantes. (déconcertants ???)

Mais allez ! Ne me dîtes pas que vous n’avez pas un penchant prononcé pour les défis ? Du genre, elle ne va pas m’embêter longtemps, celle-là. J’y arriverai ! J’y arriverai ! J’y arriverai ! Ça va lui clouer le bec et elle fera moins la fière. Lorsque vous jouez à Code Names ou à Times Up avec vos potes ou grand-mère Mathilde, vous aimez bien gagner, pas vrai ?

 

D’accord. Je vous prends au mot. ( Je vous prends aux mots ? Je le jure. Je ne l’ai pas fait exprès !)

Un défi par mois.

De l’orthographe, de la pure, de la vraie.  De la grammaire, comme vous l’avez détestée depuis tout petit. Mais pas de panique. Je ne vous note pas au bout en rouge. Promis. Et pas de baccalauréat à la fin de l’année, ce n’est pas la peine, vous l’avez déjà.

Juste le défi pour s’amuser et, - ça, je vous l’offre gratuitement – la certitude de briller l’air de rien dans les dîners où tout le monde s’embête parce qu’on n’a rien à se dire.

Cerise sur le gâteau numéro 1 : Prenez vous au jeu et décidez que vous aussi vous lancez des défis dont vous ne serez pas peu fiers.Envoyez-les moi par la messagerie. Je vous promets, croix de bois, croix de fer, de les publier sur mes réseaux sociaux. Vous allez voir, vous allez y prendre goût et c’est vous qui m’enverrez dans la figure « Vous vous êtes bien ri de nous tous ! Mais c’est fini ! Nous nous sommes plu à vous garder un chien de notre chienne ! »

Cerise sur le gâteau numéro 2 : Malgré tout, si on a la moindre velléité d’écrire des histoires, ce n’est peut-être pas complètement inutile de réviser un peu ses classiques. Non ?

C’est parti ! 5 défis pour commencer. Les 5 réponses la semaine suivante dans la rubrique "Mots bonbons". Qu’est-ce qu’on gagne ? Je l’attendais, celle-là. Rien sans rien, hein ? Mais j’ai pensé à vous. Que vous ayez 5/5 ou zéro pointé, vous serez de toute façon un heureux gagnant, je vous le promets. Alors, attendez donc… la semaine suivante !

Allez! C'est parti!

DEFI N° 1

 

Choisissez à chaque fois la bonne réponse. (Il peut y avoir plusieurs bonnes réponses)

1. A. La tempête se préparait, déjà menaçante, grondante et beuglante B. La tempête se préparait, déjà menaçante, grondant et beuglant C. La tempête se préparait, déjà menaçante, grondante et beuglant D. La tempête se préparait, déjà menaçante, grondant et beuglante

2. A. Les deux petites filles avaient l’air suspect B. Les deux petites filles avaient l’air suspectes.

3. A. les différentes candidates qui se sont succédé à la tribune B. Les différentes candidates qui se sont succédées à la tribune

4. A. Des lagons verts bleus B. Des lagons vert bleu

5. A. La voisine s’est permis de garder mon courrier B. La voisine s’est permise de garder mon courrier

 

 


Lire les commentaires (4)

4 Commentaires

Ne sera pas publié

Envoyé !

SP
18 FEBRUARY 2022 à 23:36

1.ABC
2. A
3. B
4. B
5. A

Clarisse
18 FEBRUARY 2022 à 14:36

1-A
2-A-B
3-B
4-B
5-A

Sarah
18 FEBRUARY 2022 à 14:36

1A
2A
3B
4B
5B

JLC
18 FEBRUARY 2022 à 10:32

Réponses
1D
2 A et B
3 A
4 B
5 A

Rubriques

Pour vous tenir informés de mes bonheurs et de mes doutes d'auteure à ses débuts, entrez votre adresse mail ici (promis je ne la vends pas aux gafam!)

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.